Une nouvelle naissance tant attendue.

Il n’y a pas si longtemps (octobre pour être précis), Brigitte Guilbau revenait avec « Jörg Œil », son dixième livre abordant les valises familiales et ses effets sur notre vie de tous les jours.

Crédit Photo: Valentine Flas

En ce mois de Saint Valentin, nous avons décidé de rééditer une histoire d’amour, pas une histoire d’amour banale, mièvre, sans relief et pleine de clichés, non.

Ce récit est rempli de tendresse, de respect. Cette histoire d’amour, c’est celle de Gaëlle. Celle qu’elle a dû construire avec elle-même.

Vous l’avez peut-être compris, « Née à 32 ans » c’est le passage « d’un lui à une elle », la naissance d’une femme enfermée dans un corps d’homme qui ne demande qu’à naître, qu’à vivre sa vie de femme.Mais que vient faire Brigitte Guilbau dans ce récit ? Notre agitatrice de neurones a prêté sa plume au récit de Gaëlle. À partir de son journal intime, de ses ressentis quotidiens, c’est avec bienveillance et tout le respect dû à son amie, mais avec son écriture instinctive qu’elle a accepté de raconter son histoire.

Rendez-vous à la Foire du Livre de Bruxelles ( du 14 au 17 février) pour le découvrir !

« Gaëlle est une fille.

Une fille comme les autres, une amie. Pourtant, personne ne la croit lorsqu’elle dit qu’elle est une fille.

Pour se plier aux conventions de genre, elle a d’abord essayé d’être ce que tout le monde voulait qu’elle soit : un garçon.

Et puis, à trente-deux ans, elle dit non et décide de pratiquer un test génétique qui l’autorisera à subir l’opération qui lui donnera l’apparence de ce qu’elle est vraiment.

“Née à trente-deux ans”, c’est son histoire. Une histoire, pas comme les autres, peu courante et encore marginalisée à l’époque. Un grain de sable dans la machine bien huilée de la “normalité” parce que la différence fait peur. Mais qu’est-ce que la normalité ?“Née à trente-deux ans”, c’est l’histoire vraie de Gaëlle, avec sa tendresse, sa violence, son humour et ses larmes, le tout planté entre réalité sociale et réalité humaine. »

Le 30 juin prochain, venez découvrir le monde de l’Electro.

Comme vous le savez, notre but est de faire découvrir de nouveaux talents, de nouvelles plumes incisives.

C’est le cas, ici, avec Samuel Bury et son déconcertant « Electropismes ». Mélange de roman noir et de chronique de vie nocturne. Sans langue de bois, il vous plonge dans l’univers parfois un peu « dark » et « underground » du monde de la musique électronique.

La FNAC nous ayant fait confiance, nous comptons sur vous pour venir nous retrouver ce samedi 30 juin à la FNAC Charleroi.

Nous vous laissons avec la présentation du roman par l’auteur lui-même et les informations nécessaires à votre organisation.

 

Le Festival du Livre de Charleroi, c’est dans trois semaines !

Troisième année pour cette très chouette organisation, troisième année que nous signons notre participation à cet événement incontournable à Charleroi.

Les auteurs annoncés sont :

Une petite surprise zébrée se baladera certainement dans les allées, donc n’hésitez pas à nous rejoindre pour y découvrir nos auteurs, leurs romans et pourquoi pas succomber à l’appel de la lecture !

Ce sera également la première séance de dédicace régionale de notre auteur carolo Samuel Bury. Fans de roman noir et de musique électronique, nous vous attendons !

Vous pourrez aussi y découvrir d’autres titres, anciens ou plus récents.



Venez faire de cette troisième éditions du Festival du Livre de Charleroi, le succès des initiatives carolos de cette année 2018 !

Résultat du concours « Nos Folies ordinaires »

Félicitations aux heureuses gagnantes!
N’oubliez pas de nous envoyer vos coordonnées par mail ou par message Facebook.

Restez vigilants, nous vous réservons une surprise avec le site « Vendredi Lecture » et NetGalley!

 

A bientôt

 

L’équipe de LiLys