Paul, je m’appelle Paul

« Je m’appelle Paul », ce sont les seuls mots que prononce l’enfant res- capé d’une tragédie dans laquelle ses parents et ses sœurs ont péri. Le monoxyde de carbone a tué.

Adopté aussitôt par «tante Armelle», sœur de sa mère, qu’il ne connais- sait pas. Il sera élevé, rue Varin, près de la gare des Guillemins à Liège, une rue éclairée aux néons de la prostitution. Ensuite viendra l’appren- tissage à la boucherie où Léa, sa patronne, nouera avec lui une relation sentimentale qui durera toute sa vie.

Oui, ce Paul est inspiré d’un homme politique qui a réellement existé dans la Belgique des années 60-70.
Si la ressemblance est grande, elle n’est que prétexte à écrire une biogra- phie complètement fantasmée du personnage, sans grand rapport avec l’original.

ISBN: 978-2-930848-57-0

Prix: 18 euro TTC